Les histoires de ceux qui ont fait l'Histoire 


HISTOIRES ....

GENÈVE
PAR M. GEORGE KOLLER

Je me rappelle qu'entre 1925 et 1930, il y avait dès le matin un crieur, ou avec une trompette,il vendait pour 20 cts. une poignée de journaux illustrés, puis il y avait également un berger qui venait avec ses chèvres et vendait également pour 20 cts. (presque ½ litre de lait). Il y avait le vitrier qui passait avec plusieurs vitre sur son dos et criait « vitrier » qui passait avec les étameur qui remettait les service en fer comme neufs.

En un mot s'était une époque, plusieurs métiers manuel !